Permis B en boîte manuelle ou automatique


Apprentissage  de la conduite en formation traditionnelle, accompagnée (AAC), supervisée (CS) ou accélérée par Evelyne, Rachel, Angélique, Fabian, Xavier et Sébastien qui mettrons tout en oeuvre pour votre réussite !

Formation traditionnelle

La formation à la conduite se fait dès l'âge de 17 ans. Le suivi est personnalisé et adapté à votre rythme. Un minimum de 20 heures est obligatoire. 

Conduite supervisée

Pour s'inscrire à la conduite supervisée, il faut avoir + de 18 ans et avoir l'accord de l'assureur du véhicule. On peut choisir cette formule, soit au moment de l'inscription, soit après un échec à l'épreuve pratique. Pour y accéder, il faut avoir réussi le code de la route, avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de conduite (20h minimum), avoir bénéficié d'une évaluation favorable de la part de son enseignant. Pour plus de renseignements, adressez-vous au bureau.

Conduite accompagnée

Pour s'inscrire à l'apprentissage anticipée de la conduite, il faut être âgé de 15 ans ou +, avoir l'accord de son représentant légal et de l'assureur du véhicule. Il y a de nombreux avantages à choisir cette formule.  Pour plus de renseignements, adressez-vous au bureau.

Régularisation permis B automatique en permis B manuelle

Le permis B boîte automatique porte le code restrictif 78, autorisant la conduite des véhicules équipés d’une boîte automatique uniquement. Il est cependant possible de lever cette restriction pour pouvoir conduire un véhicule équipé d'une boîte manuelle à la condition de suivre une formation de 7h. Un délai de 3 mois doit s'écouler entre l'obtention du permis et le suivi de la formation.

Conduite accélérée

Cette formule intensive, permet à ceux qui la suivent d'obtenir leur permis de conduire en environ 30 jours, selon progression.  Pour plus de renseignements, adressez-vous au bureau.

Invalidation du permis

Cette formation est destinée aux personnes ayant eu une invalidation du permis (retrait de tous les points), qui doivent repasser la partie théorique (code) et/ou pratique (conduite) du permis.



Évaluation de départ


Avant tout, pour débuter la formation, une évaluation de vos compétences d'environ 45 minutes est réalisée afin de vous proposer un parcours de formation accompagné d'une proposition chiffrée.

Cette évaluation portera sur : vos prérequis en matière de connaissances des règles du code de la route et en matière de conduite d'un véhicule; vos expériences vécues en tant qu'usager de la route; vos compétences psychomotrices et vos motivations.

Le procédé d'évaluation est porté à la connaissance du public par un affichage dans les locaux de l'auto-école.

Cluses

 L'évaluation est réalisée sur un format informatique avec notre fournisseur ENPC Eval+ ou en voiture avec un enseignant de la conduite. L'élève sera guidé au cours de son évaluation.

La Roche sur Foron

L'évaluation est réalisée sur le simulateur OSCAR. L'élève s'installe dans le simulateur et lance l'évaluation en appuyant sur le bouton START/STOP. Il est ensuite guidé par le simulateur.



Les enjeux de la formation préparatoire à l'examen du permis de conduire


L'enjeu principal est d'amener tout usager de la route à adopter une conduite responsable, c'est-à-dire respectueuse des autres usagers, respectueuse de l'environnement.

La formation doit permettre à tout usager : de prendre conscience des facteurs de risque; de comprendre les interactions entre ces facteurs; de prendre en compte lors de la conduite de ses capacités et de ses limites; d'adopter une conduite apaisée; et de comprendre l'interaction entre l'homme/ le véhicule/ l'environnement.

La formation favorise : la prise de conscience des risques; permet d'accroître ses capacités d'auto-évaluation sur ses points forts et ses faiblesses; et permet de faciliter la mise en place de stratégies individuelles pour une conduite plus sûre.

La formation facilite : la mémorisation des règles; l'assimilation des règles et des comportements à adopter; la compréhension, notamment avec l'alternance entre la théorie et la pratique qui permet de mettre en pratique sur la route les connaissances acquises; les transferts des connaissances vers les savoir-faire et inversement.


Déroulement de l'examen du permis de conduire


L'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l'inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière. 

Le jour de l'examen, l'épreuve vous est présentée individuellement par l'expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire : réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier; suivre un itinéraire en toute autonomie; réaliser une manœuvre comprenant une marche arrière; s'arrêter avec précision, procéder à la vérification d'un élément technique à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule, répondre à une question liée à la sécurité routière et une question liée aux premiers secours; appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s'appliquant aux élèves conducteurs; adapter votre conduite dans un souci d'économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre; faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

L'évaluation réalisée par l'expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentale devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L'expert s'attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l'expert et vous peut s'instaurer au cours de l'épreuve.

A l'issue de l'épreuve, l'expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d'évaluation.


Programme de formation REMC


Le REMC est le socle commun de tout programme d'éducation et de formation.

Les grands enjeux éducatifs portent particulièrement sur :

- L'accidentalité des jeunes de 14 à 25 ans

- L'accidentalité liée à l'usage de deux-roues motorisés

- La sécurité des usagers vulnérables

- La lutte contre l'usage de substances psycho-actives associé à la mobilité 

- La poursuite de la baisse des vitesses moyennes enregistrées

- La mobilité durable et citoyenne

- Le risque routier professionnel

- Le vieillissement de la population

Le REMC s'articule autour de quatre compétences globales :

- Assumer personnellement ses responsabilités citoyennes, juridiques et sociales

- Utiliser un véhicule à moteur de façon autonome, rationnellement et en sécurité

- Préparer ses trajets et conduire le véhicule dans les situations de circulation simples ou complexes

- Prendre en compte les facteurs entraînant une dégradation du système homme-véhicule-environnement, afin de prendre les décisions qui permettent d'y faire face et mettre en oeuvre les mesures préventives

Sont également traités les risques spécifiques liés :

- A l'inexpérience d'autres usagers de la route

- Aux usagers les plus vulnérables mais aussi ceux ayant trait aux caractéristiques spécifiques de certaines catégories de véhicules et aux différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs

Enfin, les élèves doivent connaître :

- Les précautions à prendre en quittant le véhicule

- Les facteurs de sécurité concernant le chargement de ce véhicule et les personnes transportées

- Les règles d'une conduite respectueuse de l'environnement (niveau sonore, consommation de carburant et émissions de gaz à effet de serre)

- La réglementation relative à l'obligation d'assurance et aux documents administratifs liés à l'utilisation du véhicule

Cette formation peut être suivie de façon traditionnelle ou sous forme de stage accéléré.

 

Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

- Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer les vérifications intérieurs et extérieures

- Entrer, s'installer au poste de conduite et en sortir

- Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire

- Démarrer et s'arrêter 

- Doser l'accélération et le freinage à diverses allures

- Utiliser la boîte de vitesses

- Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire

- Regarder autour de soi et avertir

- Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité

Compétence 2 : Appréhender la route et  circuler dans de conditions normales

- Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte

- Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de direction

- Adapter l'allure aux situations

- Tourner à droite et à gauche en agglomération

- Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité

- Franchir les carrefours à sens giratoire et les ronds-points

- S'arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau


Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

- Evaluer et maintenir les distances de sécurité

- Croiser, dépasser, être dépassé

- Passer les virages et conduire en déclivité

- Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie

- S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide

- Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense

- Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites

Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

- Suivre un itinéraire de façon autonome

- Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie

- Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer

- Connaître les comportements à adopter en cas d'accident : protéger, alerter, secourir

- Faire l'expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur de vitesse, limitateur, ABS, aides à la ,navigation...)

- Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et les situations d'urgence

- Pratiquer l'écoconduite